La déité sans nom et sans visage - Le défi de l´ésotérisme au christianisme - T2
VERLINDE (Père Joseph-Marie)
18.00 €
Disponible sous peu
La culture occidentale se développe, à l'aube du IIIe millénaire, sur l'horizon d'une pensée néo-gnostique.
Le mouvement de sécularisation, rejetant le transcendantalisme chrétien, a en effet favorisé l'accueil de traditions immanentistes de l'Orient et la redécouverte d'anciens courants gnostiques occidentaux, transmis en particulier au sein des écoles ésotériques.
Dans un premier ouvrage, L'Expérience interdite (Saint-Paul, 1998, 3e édition), le Père J.-M. Verlinde nous avait partagé son parcours dans les mystiques orientales. Répondant à l'attente de nombreux lecteurs, il poursuit le récit de son cheminement spirituel à travers les écoles ésotériques, qu'il présente en trois volets, en commençant par un panorama de la gnose moderne, sa méthode et sa finalité, et ses acteurs (Quand le voile se déchire, Saint-Paul, novembre 2000).
Dans le présent ouvrage, le Père J.-M. Verlinde nous décrit la conception du divin véhiculée par l'ésotérisme, à travers une relecture du manichéisme, catharisme et gnosticisme, de la pensée de J. Boehme, une introduction à la Kabbale et à la Rose-Croix. La Franc-Maçonnerie, héritière des principales traditions ésotériques de la Renaissance, y tient une place importante, comme école particulièrement représentative de l'ésotérisme occidental.
Dans le 3e volume de cette trilogie, les Christs du Nouvel Age s'affronteront au Jésus-Christ des Evangiles.