Le coup d´état mondial - Essai sur le nouvel impérialisme américain
FAYE (Guillaume)
24.00 €
Disponible sous peu
Ce livre choquera les atlantistes comme les anti-américains, puisqu'il combat leurs vulgates. Depuis la chute de l'URSS, l'impérialisme américain traditionnel a changé profondément de nature et a choisi la voie d'une démesure suicidaire, visant à une domination mondiale, par une sorte de simulacre de nouvel Empire romain. Qu'est-ce qui motive une telle vaniteuse folie, une semblable ubris ? L'idéologie des "néo-conservateurs", les intérêts financiers du complexe militaro-industriel et des pétropoliticiens, l'emprise du lobby israélien, un nationalisme exacerbé ou autre chose ?
Cet essai tente de répondre à ces interrogations. Pourtant, je ne crois pas que ce "Nouvel Impérialisme Américain " (NIA), qui prend des formes à la fois militaires et techno-économiques, soit une menace mortelle pour l'Europe. Je renvoie dos-à-dos les milieux atlantistes et les tenants de l'''anti-américanisme obsessionnel et hystérique" (AAOH), ridicule et contreproductif. Je m'attaque à la fois à l'américanophilie et à l'américanophobie, exercice périlleux. Le danger mortel ne provient pas selon moi de l'Amérique, dont la puissance est très exagérée, mais de ceux qui laissent faire et activent l'invasion ethnique de l'Europe, même si certains milieux de Washington s'en réjouissent et l'encouragent, sans en être les vrais responsables. Je tente donc de démontrer que les États-Unis ne sont pas l'ennemi principal, mais un adversaire.
Je suggère aussi dans cet essai une autre idée, qui fait suite à mon concept d'"Eurosibérie" : Septentrion, c'est-à-dire le regroupement de tous les peuples d'origine européenne de la planète, dans une perspective ethnopolitique et non plus géopolitique.