Essai de philosophie concrète
LOITRON (Bernard)
20.00 €
Disponible en stock
L'auteur a toujours été hanté par le problème de l'existence et il n'a cessé d"évoquer la différence entre une pierre, fût-elle du Panthéon, et l'homme qui la fait exister. La pierre n'existe pas par elle-même bien que traversant les siècles, c'est l'homme qui la révèle à l'existence mais connaît la mort; cette existence psychique sera reprise par des générations qui lui succèdent. La matière ne peut exister sans l'immatérialité qu'est la pensée des hommes, produit du fonctionnement d'une structure de la matière qui est celle de notre corps.
Heidegger ne disait-il pas "la pierre est sans monde, l'animal est pauvre en monde, l'homme est le configurateur du monde." L'existence du monde, à notre niveau, est donc fonction de l'immatérialité de notre pensée. De cette immatérialité à l'immatérialité pure qu'elle pourrait peut-être un jour permettre de découvrir par une sorte d'extrapolisation, existe sans doute une filiation.
L'auteur établit la continuité entre monde matériel et esprit sans lequel il n'y aurait plus rien, tout ce trouvant confondu. 
Bernard Loitron est un homme de l'Est, originaire des Ardennes. Il devait être notaire comme son père, mais il était passionné de philosophie et a estimé indispensable pour approfondir la pensée des philosophes allemands, d'en maîstriser la langue.
Après une licence de lettres, il a préparé l'agrégation d'allemand mais pour respecter la tradition familiale, il dût faire son droit et devint avocat en terminant se études de doctorat.
Mobilisé en janvier 1945, il poursuivit ses obligations militaires dans la Réserve en en franchissant tous les grades jusqu'à celui de Commissaire Colonel de l'Armée de Terre. Mais la philosophie n'avait pas perdu ses droits d'où cet
Essai de philosophie concrète. 
Officier de la Légion d'Honneur et de l'Ordre du Mérite, il est aussi Officier des Palmes Académiques.