Au coeur de la résistance alsacienne - Le combat de Paul Dungler
ESCHBACH (Jean)
27.00 €
Disponible en stock
Soixante ans après la fin des combats de libération de la France, la vérité historique au sujet de ces années de guerre peine à se frayer un chemin.
La libération de l'Alsace reste, dans la mémoire de tous, le symbole des combats des réseaux de résistance aux côtés de la Division Leclerc et de la Première Armée Française.
Ce livre est la biographie du fondateur de la Septième Colonne d'Alsace et Chef du Réseau Martial qui sera à l'origine des forces locales de la revanche et des Groupes Mobiles d'Alsace, du Sud, des Vosges et de Suisse, le premier devenant la fameuse Brigade Alsace-Lorraine du Colonel Malraux.
L'auteur, l'un des derniers témoins de cette épopée, à la demande d'un des compagnons de la première heure de Paul Dungler, le "Commandant Marceau" à accompli dans cet ouvrage un devoir de mémoire à partir de ses souvenirs, de documents familiaux, d'écrits et de témoignages des survivants pour faire le récit des combats menés par Paul Dungler depuis ses combats avant-guerre à l'Action Française dans son "pays" jusqu'à son engagement, avec ses convictions, dans l'un des premiers réseaux de résistance dès août 1940, dont il assuma le commandement jusqu'à son arrestation par la Gestapo en 1944.
Paul Dungler et ses principaux compagnons Kibler, Winter, Eschbach, Armbruster, Metz, d'Ornant., tout au long de leur lutte, ont rencontré certaines des grandes figures historiques de cette période tragique : Pétain, Giraud, De Gaulle, Frère, Revers, Leclerc, De Lattre, Malraux, Saint-Exupéry, et bien d'autres.
Paul Dungler qui fut l'âme du Réseau Martial a fait partager à ses amis compagnons d'arme son souci de l'identité nationale, sa foi dans le destin de sa petite patrie, l'Alsace, ses convictions incarnées dans son sol natal et les réalités de son pays, la France.
Gabriel Jeantet, dans son ouvrage cité par l'auteur, disait de Paul Dungler : "C'est un bloc. Sa force repose sur sa foi et sa patrie. Comme un croisé, il puise dans sa foi la justification de ses actes et ses raisons d'agir."  
L'auteur, Jean Eschbach, de vieille souche alsacienne, fils du "Capitaine Rivière" assura des liaisons pour le compte du Réseau puis à dix neuf ans s'engagea dans la Brigade Alsace-Lorraine où il participa aux combats décrits dans son livre.