De la justice
DE CORTE (Marcel)
14.00 €
Disponible en stock
La vieille définition d'Ulpien : Justitia est constans et perpetua voluntas jus suum unicuique tribuens, la justice est la ferme et constante disposition de la volonté à rendre à chacun ce qui lui est dû, a une inépuisable teneur. Sa division en justice générale qui ordonne l'homme à autrui considérés l'un et l'autre socialement en tant qu'ils participent au bien commun de l'ensemble dont ils sont membres, et en justice particulière qui ordonne l'homme à autrui considéré individuellement en ce qui concerne les biens particuliers qui lui appartiennent, est d'une importance essentielle. La subdivision de la justice particulière en justice distributive qui rend à chaque personne ce qui lui est dû selon la place qu'elle occupe dans la société régie par la justice générale, et en justice commutative qui règle les échanges de personne à personne, est également capitale. Tout ce que nous pouvons penser de la justice se trouve contenu en cette synopse. C'est ce que nous allons tenter de montrer dans cet ouvrage. 
Marcel De Corte (1905-1994) est l'un des quatre grands philosophes thomistes de langue française du XXè siècle représentatif d'un courant idéologique, qui remet en cause les évolutions et transformations sociales nées de la Revolution française qui ont abouti à notre société dite "moderne". L'égalitarisme, l'urbanisation, la mondialisation, ou encore le marxisme sont pour lui autant de manifestations de désintégration sociale et morale de l'Homme, refusant de façon suicidaire la condition narurelle qui lui est appropriée.