Edouard de Monti de Rezé. L´inébranlable certitude. Le mouvement légitimiste dans l´ouest
LARIGNON (Gilberte), PROUST (Héliette)
27.44 €
Epuisé
"Je trouve assez de force dans mon coeur et d'exemples chez les miens pour marcher résolument sur leurs traces." Ainsi s'exprime le jeune vicomte Edouard de Monti de Rezé en 1830, lorsqu'il choisit de sacrifier une prometteuse carrière d'officier pour défendre la cause du prétendant au trône de France, Henri V (duc de Bordeaux puis comte de Chambord).
Monti répond à l'appel de la duchesse de Berry et s'engage dans le soulèvement vendéen de 1832. Proscrit, il passe sept années en exil et, en 1844, entre officiellement au service du Prince dont il est déjà le porte-parole auprès des légitimistes de l'Ouest.
Les sacrifices pèsent lourd dans la vie de ce militant partagé entre le comte de Chambord exilé à Frohsdorf et sa famille qui réside au château de Rezé, près de Nantes. Mais "ce sont les tâches difficiles qui prouvent les convictions". Jamais le comte de Monti ne déviera de sa vérité, comme jamais il ne contestera les voies de la Providence.