La plus belle des oeuvres : "L´oeuvre des oeuvres"
MARZIAC (Père Jean-Jacques)
5.50 €
Disponible en stock
D'un peu partout, sauf chez les aveugles ou les inconscients, monte cette clameur : "Où allons-nous ? Que devient ce monde qui semble ne plus avoir de repères, avec tous ces bouleversements politiques, cet éclatement de la famille et ces catastrophes naturelles, ouragans, inondations, tremblements de terre qui ont terriblement augmenté de 1997 à 1998 ? " Les assureurs paniquent car les dommages en 1998 s'étaient élevés à 90 milliards de francs, contre 30 milliards en 1997. Le bilan humain fut particulièrement lourd : 50.000 morts.
Hélas ! Dans ce désarroi très général, beaucoup cherchent, comme des brebis sans pasteur, interrogent les éclipses, les voyantes, les sectes.
Quand on a perdu la boussole on ne sait plus où est le Nord.car, en dehors de Dieu, tout s'écroule.
Ces quelques pages rappellent le seul et unique repère : Dieu, créateur du monde et des hommes. L'homme est ouvrier et non esclave de l'histoire. Il doit s'éclairer à la vraie lumière et se prendre en main.