La pensée de l´Eglise de Rome - Rome et Constantinople
TRESMONTANT (Claude)
18.60 €
Disponible en stock
La communauté chrétienne de Rome, fondée au cours des années trente de notre ère à partir de la communauté judéenne de Rome, a une pensée qui lui est propre, distincte de celle des plus grands docteurs de langue grecque ou de langue latine, Justin, Tertullien, Origène, Grégoire de Nysse, Augustin, Cyrille d'Alexandrie, etc.
C'est une question de fait que chacun peut vérifier,
La pensée de l'Église de Rome, depuis bientôt vingt siècles, se caractérise par le plus strict et absolu monothéisme : "Dieu est une unique, singulière, absolument simple substance spirituelle" (Vatican 1). La christologie de l'Église de Rome qui est celle de la toute première communauté chrétienne de Jérusalem considère directement l'Homme véritable uni à Dieu. L'Église de Rome a toujours été depuis ses origines opposée aux spéculations gnostiques et théosophiques qui ont fleuri dans les premiers siècles et qui ont refleuri avec les maîtres de l'idéalisme allemand. Et c'est pourquoi sa conception de ce que, depuis saint Augustin, on appelle le péché originel n'est pas gnostique.
L'Église de Rome est un système biologique autorégulé en développementàpartird'unmessagegénétiqueinitial queJ-H. Newman a appelé le "type" dans son 
. Contre vents et marées, à contre-courant des probabilités, elle est restée fidèle, à travers les siècles, à ce message génétique initial. Elle remonte l'entropie. Elle manifeste son indépendance en définissant ce qu'elle pense comme un arbre qui rend visible petit à petit ce qui est inscrit dans son germe.