Bonchamps et l´insurrection vendéenne
BLACHEZ (René)
29.50 €
Disponible sous peu
Bonchamps n'est guère connu du public que comme le sauveur des prisonniers de St-Florent-le-Vieil, et ce trait d'humanité a beaucoup trop relégué dans l'ombre ses mérites militaires et politiques. Nul n'a eu un rôle plus important dans la guerre. "La perte de Bonchamps vaut une victoire pour nous" écrivaient au lendemain de sa mort les représentants en mission. Plusieurs épisodes montrent que cette appréciation n'a rien d'exagéré. La division de Bonchamps participe à toutes les grandes victoires, à Thouars, la seconde bataille de Fontenay, Saumur, Torfou, où les insurgés triomphent. Mais elle ne prend part ni à la première attaque de Fontenay, ni aux combats du Bois-aux-Chèvres, ni aux deux batailles de Luçon, où les Vendéens sont vaincus. Bonchamps n'est pas seulement un excellent tacticien ; il a un but précis et des plans de campagne. Ses projets de propager la révolte en Bretagne et d'unir tous les mouvements contre-révolutionnaires de l'Ouest, auraient pu changer l'Histoire.