France Baroque - France Classique 1589-1715 - T 1 - Récit
PILLORGET (René et Suzanne)
30.80 €
Epuisé
Le règne d'Henri IV et surtout celui de Louis XIII relèvent d'une époque troublée, au cours de laquelle les rois, et Richelieu lui-même, n'imposent qu'avec difficulté l'autorité de l'Etat aux princes conspirateurs et aux gentilshommes turbulents. Une époque riche en aventures individuelles et en drames, mais marquée surtout par des œuvres d'une variété, d'une poésie et d'une fantaisie si étourdissantes que les critiques de l'avenir parleront d'un "premier romantisme", puis d'une "France baroque". Une courbe imaginaire qui figurerait l'essor de la civilisation française ne comporterait pas une, mais deux apogées, de hauteurs probablement équivalentes. L'une, au cours de la décennie 1630-1640, celle du Cid et du Discours de la méthode. L'autre, après le tourbillon de la Fronde, aux alentours de 1670, l'année de Bérénice et de la première publication des Pensées. Le renforcement de l'Etat crée alors les conditions nécessaires à une entrée dans l'âge classique. A une Europe qui émerge d'une crise d'une extrême gravité, la France de Louis XIV propose un modèle politique d'une efficacité indiscutée, ainsi qu'une étude approfondie des traits permanents de la nature humaine, étendue à tous les domaines de l'art et de la pensée. Elle apparaît l'héritière légitime d'Athènes et de Rome. Mais les contemporains des deux premiers rois Bourbon n'en sont pas pour autant oubliés. On continue à s'inspirer de leurs recherches, de leurs créations et de leurs réussites. France baroque et France classique sont les deux composantes du Grand Siècle.