La gueule du lion - Monseigneur Antonio de Castro Mayer et le dernier diocèse catholique
WHITE (Dr David Allen)
22.00 €
Disponible sous peu
   Dans son numéro N°184 de juillet-août 2008, la revue "FIDELITER" publiait ces quelques lignes.  
" Nous avons tous entendu parler de Monseigneur Antonio de CASTRO MAYER, au moins lorsqu'il s'associait à Monseigneur Lefèbvre pour sacrer quatre jeunes évêques à l'été 1988. Mais sait-on encore assez qu'il fut évêque du dernier diocèse catholique au monde, de 1948 jusqu'à son "remplacement" en 1981 par Monseigneur Navarro désigné par Rome pour mettre fin à cette scandaleuse exception ?
Dans "La GUEULE du LION", le Docteur Allen White décrit avec simplicité, réalisme et enthousiasme l'histoire de "l'évêque d'un obscur diocèse situé au fin fond de l'Amérique Latine poursuivant par devoir, sa promesse de défendre le dépôt de la Foi, Une, Sainte, Catholique et Apostolique". Trente-trois années au cours desquelles, courageusement, patiemment, prudemment, mais aussi avec persévérance et pugnacité, il a fait rempart de sa personne, de son intelligence, de sa plume et de son enseignement à ses ouailles, contre les attaques venues du monde politique, judiciaire et enfin ecclésiastique.
Tous ceux qui avec raison admirent l'œuvre que Monseigneur Pie a édifiée à la tête du diocèse de Poitiers, sauront relier les hommes, les pasteurs et leur pensée toute catholique, qu'un siècle à peine relie plutôt qu'il ne sépare, dans la violence de leur combat contre les racines, les manifestations et les exactions du mal moderniste. Si jamais l'étude du Syllabus du Pape Pie IX paraît à certains trop ardue, la lecture d'une lettre pastorale étonnante où Monseigneur de Castro Mayer met face à face, l'une après l'autre, les propositions modernistes et catholiques, et expose en les résumant, les pièges des unes et la vérité des autres pourra les éclairer plus aisément.
En abordant successivement la biographie, l'histoire de son pontificat puis celle des persécutions qui précédèrent et suivirent l'éviction d'Antonio de Castro Mayer, le Docteur Allen White suit scrupuleusement les écrits et les actes de chacun des protagonistes et nous fait comme en miroir par-delà l'Atlantique des péripéties que nos pays ont subies, un tableau saisissant et très vivant. Et nous dévoile la lucidité et la profondeur du jugement du "lion de Campos".
Dès que la traduction française sera disponible, voilà un livre "d'histoire récente, vécue" dont la lecture roborative est à même de nous prémunir contre la tentation de la pusillanimité, de la facilité ou de l'abandon. A lire et à diffuser sans modération !"  

Voici enfin, au bout d'un long processus de maturation qui doit évidement beaucoup à la Providence, cette traduction.