L´envers des droits de l´homme
RENAISSANCE CATHOLIQUE
20.00 €
Epuisé
1989-1993. La commémoration du bicentenaire de la Révolution française a tourné à la confusion de ses organisateurs.
Les travaux universitaires suscités par le deux centième anniversaire des événements révolutionnaires ont fait connaître au grand public l'ampleur de la répression, des exécutions, des destructions, des massacres. Les manifestations de foule ont montré la persistance du sentiment contre-révolutionnaire dans le pays réel, en dépit du tapage médiatique.
Une dernière digue résiste pourtant: celle qui protège les "généreux principes" de 1789 pour les exonérer de toute responsabilité dans les sanglants dérapages de 1793. La Déclaration des Droits de l'homme n'est-elle pas le texte fondateur de nos démocraties ?
Historiens, essayistes, philosophes, juristes ou journalistes, les spécialistes réunis par Renaissance Catholique à l'occasion de sa deuxième université d'été font ici justice de "l'infranchissable ligne de démarcation" que l'historiographie libérale s'efforce de tracer entre la Terreur et les Lumières.
Ils montrent comment la philosophie qui inspire la Déclaration de 1789 est destructrice de l'ordre naturel et de la royauté sociale du Christ.