Moi, Symmaque suivi de l´Ame et la machine
MOLNAR (Thomas)
19.00 €
Disponible en stock
Ce livre regroupe deux textes de Thomas Molnar, qui poursuit ici sa réflexion sur la modernité illustrée notamment dans L'Américanologie et L'Hégémonie libérale. Deux textes à la fois universels et intimes où l' expérience personnelle et spirituelle de l' auteur éclaire les événements, les courants d'idées et les comportements de cette fin de siècle.
Comment Thomas Molnar peut-il s'identifier à Symmaque, le "dernier des Romains" ? Tout semble en effet éloigner l'aristocrate païen, réticent au nouvel ordre chrétien, du philosophe catholique, défenseur des valeurs que Symmaque essaya en son temps de combattre. "J'essaye de me mettre à sa place, point pour le moderniser, ni pour me replonger, moi , dans l'antique. Plutôt pour découvrir, étoffer l'expérience d'un observateur de changements vastes et profonds que je n'appelle pas pour le moment "décadence"."
Leur point de convergence est bien la résistance que les deux opposent à un monde qu'ils ne considèrent plus comme le leur.
L'âme et la machine est une réflexion chrétienne sur le mécanisme du calcul, principe de base de la mentalité occidentale moderne. Molnar retrace l'évolution du principe-machine à travers l'histoire de l'Occident, et son influence néfaste sur la structure mentale et sociale de notre époque. "La machine reste un corps étranger par rapport à l'âme, le lieu par où l'aliénation arrive." 
Thomas Molnar est l'auteur d'une oeuvre considérable, constituée pour l'essentiel d'essais d'inspiration chrétienne. Il partage son temps entre la Hongrie et les États-Unis où il a enseigné dans plusieurs universités.