Histoire du communisme avant Marx
SUDRE (Alfred)
25.00 €
Disponible sous peu
Cette "histoire du communisme" par Alfred Sudre avait été publiée sous ce titre en 1848. On y découvre donc le communisme avant Marx. Or, pendant plus d'un siècle, on a réservé au mot communisme la prétention à la nouveauté que Marx et Engels revendiquent dans leur manifeste datant lui aussi de 1848. S'attachant à réfuter les utopies socialistes, Alfred Sudre montre au contraire en quoi les racines de la révoltion de février 1848, annonciatrice du communisme, plongent fort loin dans le passé. Il envisage successivement, au cours de l'Histoire : la République de Platon ; la propriété à Rome et le christianisme, à distinguer des communautés ascétiques. Il passe au crible les hérésies qui passent pour avoir été entachées de communisme. Il décrit aussi celle qui, indiscutablement, préfigure le bolchevisme : les anabaptistes qui endeuillèrent l'Allemagne au XVIe siècle. En Angleterre l'Utopie de Thomas More et le moine italien Campanella annoncent aussi l'idée moderne. Le communisme et le socialisme du XVIIIe siècle, Rousseau, et la dimension terroriste de la révolution française seront suivis d'autres courants utopistes : Owen, Saint-Simmon et Fourier, Cabet et "son communisme icarien", Louis Blanc et son "Organisation du travail" forgent le schéma dont se serviront en fait, après eux, les révolutionnaires du XXe siècle. Il souligne la pensée métaphysique de Pierre Leroux véritable inventeur du socialisme au sens moderne du mot, et préfigure le millénarisme et le mythe de l'âge d'or. Marx et Engels, puis Lénine, n'ayant inventé qu'une mince pellicule à prétention scientifique la faillite de leur entreprise n'empêchera pas hélas le recommencement des mêmes erreurs. Puisse ce livre aider quelques-uns à le mieux comprendre.