Politique et religion - L´Église et l´État - Les clercs et les laïcs
LASSUS (Arnaud de)
13.00 €
Disponible en stock
"Nous représentons, nous avons été élus sur une certaine conception de l'homme et de la société" écrivait Michel Poniatowski, ancien minstre de l'Intérieur, dans son livre "Conduire le changement". Cette remarque peut être généralisée : à toute politique correspond une conception de l'homme et de la société, elle-même en dépendance étroite d'une religion (ou d' une anti-religion).
Puisqu'il y a des liens nécessaires entre politique et religion, se pose un double problème de rapports entre l'une et l'autre : car il faut que la religion en relation avec l'Etat soit la bonne ; il faut que leurs rapports soient harmonieux. Problèmes très actuels dont le régime iranien, la crise polonaise, la nomination des évêques français donnent quelques exemples.
Des problèmes analogues se posent non plus au sommet (rapports entre l'Eglise et l'Etat) mais à des niveaux intermédiaires (rapports entre les autorités ecclésiastiques et les laïcs, par exemple dans le domaine de l'école).
Le but de cette brochure est d'éclairer par l'histoire et par un minimum de rappels doctrinaux un sujet aussi actuel aujourd'hui qu'à l'époque où fut prononcée la parole "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu".