Sous le signe de la roue solaire. Itinéraire politique de Saint-Loup
MOREAU (Jérôme)
24.00 €
Epuisé
Dans les conditions qui prévalent en ce triste début de siècle, un travail universitaire consacré à Saint-Loup pouvait laisser craindre le pire. La lecture de l'enquête très complète réalisée par Jérôme Moreau est au contraire une excellente surprise. L'auteur a dépouillé une matière documentaire qui, jusqu'à aujourd'hui, n'avait guère retenu l'attention des lecteurs de Saint-Loup. Cette enquête historique consacrée à "l'itinéraire politique" de Marc Augier, des Auberges de Jeunesse à la Waffen SS notamment, vaut par l'ampleur du travail réalisé et par la masse d'informations inédites qu'elle apporte, mais aussi par l'honnêteté et l'impartialité qui l'ont inspirée.
L'ouvrage dit à peu près tout de cet itinéraire placé, selon l'auteur, "sous le signe de la roue solaire". Un titre porteur de sens et qui éclaire le lecteur sur ce qui fait l'essentiel de la vision du monde dont Saint-Loup se fit le héraut. Le goût de l'aventure, des grands espaces, la passion de la vitesse, la quête de l'exploit et l'esprit du raid.
Face à l'agrégat des individus consommateurs abusés par un hédonisme de pacotille, Saint-Loup prévoit le réveil des peuples et la renaissance des patries charnelles. Contre l'argent qui corrompt, il convie la jeunesse d'Europe à retrouver la "grande santé" autour de la lumière d'un feu de bivouac ou sur la glace des sommets pour y contempler la beauté du monde.
En ces temps de "règne de la quantité" et alors que s'impose toujours plus clairement l'inéluctable "révolte contre le monde moderne", le message transmis par Saint-Loup appelle à une subversion décisive du désordre aujourd'hui dominant. Contre les mythologies individualistes, libérales, progressistes ou socialistes nées d'une modernité réductrice, contre une idéologie de la croissance économique porteuse d'une fuite en avant suicidaire, l'auteur de Face Nord tente de renouer les liens millénaires qui unissent les hommes et les peuples au cosmos, dans une démarche que ne peuvent renier les écologistes les plus conséquents.