La Vierge du Mont Carmel
SAINTE-MARIE (R.P Joseph de)
24.80 €
Epuisé
Le 4è Centenaire de la mort de Thérèse d'Avila (1982-1983) a permis de redécouvrir le visage fascinant de la grande mystique espagnole. Un aspect essentiel, pourtant, est resté dans l'ombre : la vocation et la vie mariales de "la Madre". C'est cette lacune que ce livre voudrait combler en montrant, dans sa première partie, comment la Vierge Marie est au coeur de toute son oeuvre et de son itinéraire spirituel.
Il ne pouvait en être autrement, l'Ordre du Carmel s'étant dès l'origine consacré à "Sainte Marie" et n'ayant cessé, au fil des siècles, d'approfondir la conscience d'une telle appartenance, signe d'une volonté de mieux suivre et "servir" le Christ dans l'amour (deuxième partie). Ainsi Thérèse, toute mariale, représente un chaînon privilégié dans l'histoire de "l'Ordre de la bienheureuse Vierge Marie du Mont-Carmel", étroitement lié au mystère de son enracienement biblique remontant au prophète Elie.
Mais cet Ordre, à son tour, n'est qu'une des grandes familles religieuses de l'Eglise : quel est donc son message propre ? Pour répondre à cettte question, aussi cruciale qu'universelle, il faut déchiffrer le sens du titre même de "Vierge du Carmel". La 3è partie nous y convie en s'appuyant sur les apparitions de Lourdes et de Fatima (qui éclairent toutes les autres). C'est là en effet, que N.D. du Mont Carmel se manifeste dans tout l'éclat de sa grâce et se révèle comme médiatrice de la Miséricorde divine. Par elle, Immaculée Conception, et par son coeur à la fois tout virginal et tout maternel, Dieu veut sauver notre monde qui, en se détournant de Lui, court à sa perdition.
Tel est le grand message prophétique, grave assurément mais riche d'espérance, que nous donne la Vierge du Carmel et auquel ce livre - complété par une bibliographie raisonnée - rend témoignage.
L'auteur, carme déchaux, professeur de théologie dogmatique et spirituelle à la Faculté Pontificale de Théologie du Carmel à Rome, a publié plusieurs ouvrages, notamment sur la foi (1968) et "l'Eucharistie" (1982) ; il prépare une étude sur la méditation mariale, tout en poursuivant un discret apostolat centré sur la consécration à Marie.