Evelyn Waugh
LE ROUX (Benoît)
25.90 €
Disponible en stock
Evelyn Waugh aurait cent ans en cette année 2003. Il pourrait paraître lointain, si l'on s'en tenait à la date de sa mort (1966,) ou aux images un peu kitsch de Brideshead (le roman et le feuilleton télévisé avec Jeremy Irons). Il est en réalité tout proche, par l'acuité de son regard, par son sens du comique et de la vanité du monde, par sa peinture d'un univers vibrionnant et désolé. Au point que Stephen Fry porte aujourd'hui à l'écran son second roman, Vile Bodies, et que les collections de poche ne cessent de le rééditer.
Evelyn Waugh aurait cent ans en cette année 2003. Il pourrait paraître lointain, si l'on s'en tenait à la date de sa mort (1966,) ou aux images un peu kitsch de Brideshead (le roman et le feuilleton télévisé avec Jeremy Irons).
Il est en réalité tout proche, par l'acuité de son regard, par son sens du comique et de la vanité du monde, par sa peinture d'un univers vibrionnant et désolé. Au point que Stephen Fry porte aujourd'hui à l'écran son second roman, Vile Bodies, et que les collections de poche ne cessent de le rééditer. 

Benoît Le Roux, universitaire et biographe expérimenté, propose ici le premier ouvrage en langue française qui permette de découvrir l'homme, sa vie agitée, et de se repérer dans une oeuvre très variée, que Graham Greene tenait pour la première de son temps dans l'aire anglophone.