24.00 €
Disponible sous peu
Il existe, comme le rappelle l'Église, de vraies familles. Pourquoi en parle-t-on si peu ?
A Castres, le 18 avril 1849, le lieutenant Louis-Gaston de Sonis épouse à 23 ans une jeune fille de 17 ans, Anaïs Roger.
Mariage d'amour, mariage fondé sur une immense confiance en Dieu, les épreuves ne manquent pas: pauvreté, séparations fréquentes et douloureuses liées aux nombreuses affectations d'un humble officier colonial, douze enfants à nourrir et à éduquer. .
Mais l'amour qui transfigure tout, la confiance parfaite des deux époux, soulèvent les montagnes; même aux heures tragiques de 1870, l'héroïsme d'Anaïs égalera celui du général.
En 1994, année consacrée à la Famille, Monseigneur Perrier, alors évêque de Chartres, a décidé de porter à Rome de nouveaux éléments pour la cause de béatification de ce laïc engagé au coeur du XlXè siècle.