Ce qui compte. ce sont les premiers 7 ans
CAILLON (Abbé Pierre)
7.00 €
Disponible en stock
Les découvertes des sciences humaines depuis un demi-siècle ont montré l'importance capitale des premières années dans le destin de l'homme. D'après certaines expériences, un enfant élevé sans contact avec l'homme dans les sept premières années de sa vie, ne pourra plus apprendre le langage. 

Dans une éducation normale, l'apprentissage de la conversation avec Dieu doit se faire en même temps que l'apprentissage de la conversation avec les hommes. La santé spirituelle, c'est-à-dire l'enracinement durable du sens de Dieu, vient dès la première enfance. Heureux l'enfant qui a une sainte mère !  

L'abbé Pierre Caillon est né le 14 août 1916 à Vimoutiers (Orne). Ordonné prêtre le 29 juin 1942, il poursuivit des études à l'Institut Catholique de Paris (la « Catho »), puis fut vicaire en paroisse, notamment à Alençon. Professeur pendant dix-sept ans au Grand Séminaire de Sées jusqu'à sa fermeture en 1963, il devint prédicateur itinérant, prêchant chaque semaine, le dimanche, dans une paroisse, sur l'importance des premières années dans le destin de l'homme. Apôtre de l'éducation de la foi chez les tout petits, il fut également un des trois grands spécialistes en France des apparitions de Fatima. Ses conférences ont fait l'objet d'édition en brochures (dont certaines sont actuellement épuisées). L'abbé Caillon a été rappelé à Dieu le 15 mai 2011 à Sées (dans l'Orne). 
(cette courte biographie a été établie à partir du site www.fatima.be où l'on trouvera une notice beaucoup plus détaillée).   



Du même auteur, dans la même série aux Éditions de Chiré : Un enfant de quatre ans est achevé d'imprimer. ( Pour voir la notice du livre cliquez ici )