Le développement de la doctrine catholique sur la liberté religieuse
HARRISON (Brian-W.)
19.00 €
Disponible en stock
Au fil des ans, les conséquences des différentes interprétations de la déclaration conciliaire sur la liberté religieuse (Dignitatis humanae) se manifestent avec plus d'acuité. D'un côté le Père Curran n'hésite pas à déclarer : "L'histoire révèle que l'Eglise a officiellement changé son enseignement sur la liberté religieuse". Et le théologien américain dissident estime que ce changement constitue un précédent : pourquoi ne pas en faire autant pour certains points d'éthique sexuelle, la contraception par exemple ?
A l'autre extrémité de l'échiquier religieux, on affirme aussi qu'il y a une rupture dans l'enseignement officiel de l'Eglise. Mais les conséquences qu'on en tire sont différentes. Le texte conciliaire est jugé inacceptable : en l'imposant aux fidèles, Rome se déconsidère et abuse de son pouvoir.
Pour répondre à ces remises en cause fondamentales, le Père Brian W. Harrison a fait une étude minutieuse du texte incriminé en le rapprochant sur tous les points litigieux des enseignements antérieurs du magistère.
La conclusion de cette enquête est que la déclaration conciliaire ne constitue pas une rupture avec la doctrine antérieure et qu'elle en forme même un développement cohérent. Cet ouvrage apporte une contribution importante au débat théologique et intéressera non seulement les spécialistes mais le grand public cultivé que la discussion de cette question épineuse a touché.