Pour la réforme de la fiscalité
ALLAIS (Maurice)
15.00 €
Disponible en stock
Un impôt général sur les capitaux physiques au taux modéré de 2% ; l'attribution à l'Etat de la totalité des revenus provenant de l'accroissement de la masse monétaire et une taxe de taux uniforme sur les biens de consommation : telle est la réforme que propose Maurice Allais, Prix Nobel d'économie ; réforme radicale puisqu'elle s'accompagne de la suppression de tous les autres impôts, et notemment de tous les impôts directs.
"La fiscalité actuelle, souligne-t-il, repose sur une conception philosophique de la société largement anti-libérale et anti-individualiste, et elle s'oppose à un plein développement des talents et des capacités et à la promotion sociale des plus capables.
"Par contre, le projet suggéré de réforme fiscale répond pleinement aux exigences d'une socité humaniste, fondée sur une économie de marchés, la décentralisation des décisions et la propriété privée, et libérale dans le plein sens du terme, c'est-à-dire aussi soucieuse de la préservation de nos libertés politiques que d'efficacité et d'equité".
En lisant ce texte très dense, accesible à tous et cependant rigoureux, on est frappé par l'évidence des arguments de Maurice Allais et la force de ses réponses aux objections présentées à l'encontre de cette réforme.
Ce livre représente aussi une contribution majeure au débat actuel de la réforme sur la fiscalité. 

Maurice Allais, né en 1991, ingénieur général honoraire aux Corps des Mines, professeur à l'Ecole national supérieure des Mines de Paris, a dirigé le Centre d'analyse économique (CNRS, Ecole National supérieure des Mines de Paris et Université de Paris X Nanterre). Titulaire de la médaille d'or 1978 du CNRS et de nombreuses distinctions françaises et étrangères pour son oeuvre considérable, il a reçu le Prix Nobel d'économie en 1988.