Ecrits de résistance - La femme de Pilate, La Tour de Constance, Dans la nuit allemande
LE FORT (Gertrud von)
15.50 €
Disponible en stock
Ce qui unit La femme de Pilate, La tour de Constance et La nuit allemande ? Une insoumission à toutes les formes de violence : violence politique, violence religieuse, violence sociale. Deux figures de femmes admirablement campées entrent en résistance à deux moments clefs de leur vie de femme, moments tragiques de l'histoire humaine : le procès de Jésus et les guerres de religion. Elles témoignent jusqu'à l'héroïsme d'un idéal chrétien de justice et de liberté intérieure, celui-là même qui fonde la réflexion de Gertrud von Le Fort au lendemain de la Shoah, exorcisant les vieux démons du matérialisme.   

Poète et romancière allemande amie d'Edith Stein, Gertrud von Le Fort (1876-1971) a inspiré les plus grands écrivains du XXe siècle, parmi lesquels Georges Bernanos avec La dernière à l'échafaud. Son art littéraire servi par un sens théologique des plus aigus la rapproche de Marie Noël dont elle partage la foi chrétienne et l'amour de la nature.