Sainte Colette de Corbie, marcheuse de Dieu
VIAL-ANDRU (Mauricette)
5.00 €
Epuisé
Benoît XIII s'entretient plusieurs fois avec Colette. L'Esprit Saint lui a révélé la destinée sublime de cette jeune fille. Et le 14 octobre 1406, lorsque Colette lui redit : "Très Saint-Père, comment retrouver l'Esprit de saint François d'Assise et de sainte Claire alors que tant de monastères vivent dans le luxe et que tant dautres sont désertés ?
- Ma fille, je vous donne la permission de vivre pauvre dans la pauvreté de saint François d'Assise.
Le pape revêt Colette de l'habit des Clarisses.
- Je vous nomme Dame, Mère et Abbesse de la Réforme à perpétuité".
Les aventures de Colette vont commencer. Par monts et par vaux, infatigable, elle ira à pied, en chariot ou à dos d'âne, ravivant la piété des moines et des moniales, réformant, fondant des monastères, travaillant pour l'unité de l'Église divisée en ce XVè siècle et pour la paix de la chrétienté.
En son siècle, Jeanne d'Arc est plus "célèbre" qu'elle mais les oeuvres de ces deux saintes se complètent et au prix de grands sacrifices au service de Dieu, pour l'une comme pour l'autre, l'Église et la France retrouveront la paix du Christ.