Au-delà des mots. Vie du père Marie-Antoine de Lavaur, Capucin. Le "Saint de Toulouse" en images
BOURBON (Bernadette)
21.50 €
Disponible en stock
Au-delà des mots.
Ces photos, ces documents présentés - près de cent soixante quinze - complétant, précisant le texte, viennent parler à notre imaginaire, qui s'en nourrit pour rebondir vers d'autres impressions, d'autres convictions, d'autres conclusions. L'imaginaire est autant affaire de cœur que d'intelligence, et n'a de logique que la sienne propre. La diversité et le nombre de ces illustrations, contemporaines du Père Marie-Antoine, témoignent de son immense popularité et d'une renommée de sainteté qui en faisait, déjà de son vivant, un personnage de légende.
Au-delà des mots. Une vie, et pas n'importe laquelle. Le Père Marie-Antoine est un homme hors normes à n'importe quel siècle où il aurait vécu : une façon de dire que sa figure demeure vivante et actuelle. Il a marqué son temps, ce XIXe siècle aujourd'hui mal-aimé, et pourtant bouillonnant de force, d'inventivité, de générosité, de sagesse et de folie. Le Père Marie-Antoine lègue à notre XXIe siècle une œuvre abondante, bien de la patte du missionnaire qu'il fut, et nombre de récits de témoins de ses cinquante années d'apostolat mené tambour battant et sans respect humain, transcendé par une foi inébranlable, et un bonheur fécond d'aimer, d'aimer à mourir Dieu et les hommes, à mourir à soi-même pour n'être plus qu'à Dieu.
Au-delà des mots. Au-delà d'un verbe puissant, d'une éloquence que le monde accourant vers la Vierge de Lourdes attendait, recherchait, "un langage nouveau, familier, pittoresque, imprévu, émouvant. avec lui, on ne sait où on va, on se laisse emporter à ce vol qui monte par la ligne la plus irrégulière, mais monte toujours. C'est le triomphe de l'éloquence des saints." (Les Annales de Lourdes). Au-delà de ces prédications "produisant des fruits extraordinaires", au-delà d'une vie débordante d'action, le Père Marie-Antoine aura été un homme de prière, "j'ai beaucoup prié et fait prier", vivant dans un sentiment fort de la présence de Dieu.
"Je n'ai jamais eu, autant qu'avec lui, l'impression de surnaturel. Au moindre contact avec son âme, ce surnaturel jaillissait, comme jaillit l'étincelle d'un contact électrique". Cardinal Vives y Tuto.

Vous aimerez aussi