Benoît XVI et les traditionalistes
PICHON (Olivier), CELIER (Abbé Grégoire)
15.22 €
Disponible en stock
Les catholiques traditionalistes, on en parle beaucoup. Depuis trente ans, ils ne cessent de revenir dans l'actualité. On croit bien les connaître : Mgr Lefebvre et Saint-Nicolas du Chardonnet, soutanes et messes en latin. Mais qui sont-ils vraiment ? D'où viennent-ils ? Que veulent-ils ?
L'élection de Josef Ratzinger comme pape sous le nom de Benoît XVI a été perçue par ce courant religieux comme une "divine surprise". Les positions conservatrices du pape sont notoires : il désire faire rentrer les traditionalistes dans l'Eglise grâce à des "accords". Pourquoi Benoît XVI s'y intéresse-t-il ? Les traditionalistes sont-ils disposés à signer de tels accords ?
Afin de comprendre leur état d'esprit, Olivier Pichon, journaliste et historien, a voulu aller à la source. Il a interrogé l'abbé Grégoire Celier, depuis vingt ans prêtre de la Fraternité Saint-Pie X (la congrégation fondée par Mgr Lefebvre). Il lui a demandé d'expliquer la position de la Fraternité Saint-Pie X sur les propositions venant de Rome. Il n'a pas hésité à lui poser toutes les questions et objections qui sont celles de chacun de nous.
Un dialogue parfois brutal, sans concession ni langue de bois, très éclairant, qui nous renseigne enfin sur les positions réelles de la mouvance traditionaliste. 
Olivier Pichon, agrégé de presse et de radio. L'abbé Grégoire Celier, ancien professeur de philosophie, est aujourd'hui éditeur religieux. Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages de philosophie et d'histoire religieuse.