Saints et chevaliers oubliés de la Brie
FONTAINE (Louis)
20.00 €
Disponible en stock
Entre la côte d'Ile de France, à l'est, la Seine au sud et la Marne au nord, la Brie est ce triangle de plat pays dont la pointe ouest s'avance jusqu'aux portes de Paris.
A cette unité géographique et géologique indiscutable, les hommes ont toujours opposé leurs structures arbitraires et leurs délimitations d'intérêt. Ecartelée entre la Champagne comtale et la petite France capétienne, la Brie, au fil des siècles, fut encore hachée par toutes les administrations.
Que reste-t-il maintenant de cette Brie ? Beaucoup de ruines, quelques grands monuments, une plaine à blé, reconvertie au maïs, et de succulentes variétés de fromages.
Pourtant elle a, pour elle, son prestigieux passé. Les Francs en firent l'un de leurs centres de peuplement et, de Clovis à la fin de l'Empire carolingien, la Brie fut au cœur religieux et historique de la France.
Baptisée : "Terre des Saints", elle leur offrait le refuge sacré et mystique de sa magnifique forêt. Sa chevalerie fut, plus tard, avec celle de Champagne, la plus valeureuse et l'une des premières à répondre à l'appel de la Croisade.
Chevaliers courageux et pourtant bucoliques qui avaient pris pour cri de ralliement : "Cantoiseaux", tant la Brie de cette époque en abritait de variétés !
Depuis ces lointaines périodes, l'histoire s'est émiettée en légendes et en contes fabuleux. Avant que ces récits ne disparaissent peu à peu, l'auteur de "Saints et chevaliers oubliés" en a repris, à sa façon, quelques bribes qu'il propose, non seulement aux briards, mais à tous ceux qui croient que nos ancêtres du Moyen Age furent des hommes de chair et de sang comme nous, ni plus cruels, ni meilleurs. Ils avaient de la vie et de la mort d'autres idées qui transparaissent dans leurs légendes.