A bâtons rompus - Propos débridés
CHESTERTON (Gilbert Keith)
15.00 €
Epuisé
"Un homme peut fort bien se montrer bon envers une girafe et si nécessaire la nourrir ; il peut à bon droit la caresser ou lui gratter la tête, même si ces bonnes manières nécessitent le secours d'une échelle. Il a tout à fait raison de caresser une girafe ; il ne lui est pas défendu non plus de cares ser un palmier. Mais ce n'est pas une
raison pour considérer que l'homme a été créé pour le bien du palmier." Ces réflexions d'une logique implacable figurent dans un essai intitulé Comment venir à l'aide du golf. Absurde ? Sûrement pas : Chesterton est un monstre d'intelligence, qui décortique son sujet, le retourne et l'épuise à vous en laisser pantois. Toujours avec une sorte d'humour courroucé, il terrasse le sens commun où qu'il se niche, à propos des Anglais à l'étranger, de la littérature, du bouddhisme, des chants de Noël ou de la prohibition. On peut sans doute lire Jerome K. Jerome tranquillement au coin du feu en souriant. Impossible avec Chesterton : il vous pousse avec le tisonnier. 
À bâtons rompus regroupe quarante-deux propos parus à partir de 1927 pendant une année dans le journal Illustrated London News.