Gerbe de couronnes et de chapelets
BOUCHARD (Françoise)
5.00 €
Disponible en stock
Si les païens ont, les premiers, exprimé par des chapels ou couronnes de fleurs leur sens du respect craintif dû à la divinité, les chrétiens ont su perpétuer cette charmante coutume en l'imprégnant d'un esprit nouveau : amour respectueux, élection du cœur et hommage gracieux envers l'être aimé.
Le chapelet est ainsi né du cœur de l'homme : dictées par l'amour, ces prières se changent en plaintes et supplications, en gémissements et compassion. Tels sont les chapelets aux Larmes de Marie ou à Ses Douleurs ; au Sacré Cœur de Jésus ou à sa Sainte Face. Fil continu d'une foi bien vivante, les chapelets à saint Joseph, à saint Michel ou à saint Antoine de Padoue s'égrènent de siècle en siècle.
Si le petit côté un peu réducteur de la "méthode" aura de quoi déplaire à certains - comment ne pas penser à ces méthodes d'apprentissage d'une langue par exemple ! - acceptons avec simplicité de retourner à l'école de la prière : c'est tout un savoir que nous transmet Fr. Bouchard dans ces méthodes pour dire avec fruit ces chapelets. Des fruits ? il y aura ! Car ces couronnes de fleurs porteront du fruit tout aussi sûrement que la fleur a toujours précédé le fruit.   

Françoise Bouchard réveille nos ferveurs passées. Elle nous offre un panorama complet du miracle et de la dévotion à travers ses ouvrages tous parus chez Résiac.