Nos bons amis les Anglo-Saxons. et quelques autres
FERRER (Norbert)
15.00 €
Disponible en stock
Le débarquement en Normandie a fait des milliers de morts parmi les Alliés : 11.000 morts dès le 6 juin 1944. Les Britanniques avaient perdu 756.000 hommes en France en 1914-1918. Ces malheureux étaient venus libérer ou protéger la France et il ne saurait être question d'ignorer le sacrifice de tous ces jeunes hommes. Cela devait être dit et reconnu.
Toutefois, cela étant, faut-il ignorer tous les coups bas des Anglo-Saxons depuis, disons, la fin de la Première Guerre mondiale ?
Il est inutile de remonter à Jeanne d'Arc, ni même à Fachoda, car l'histoire du XXe siècle suffirait amplement à alimenter les rancoeurs que les Français peuvent nourrir à l'encontre des Anglo-Saxons. Le présent ouvrage n'est nullement un pamphlet antibritannique ou anti-américain. L'auteur de ces lignes fut en fait, dans son jeune temps, américanolâtre et anglophile, mais, mieux instruit, il eut connaissance de faits qui ont quelque peu modifié sa vision. Il n'entend certainement pas procéder à un quelconque règlement de comptes, mais simplement rappeler quelques faits historiques et surtout militaires, généralement passés sous silence. Certes, il y a eu les sacrifices des Alliés, déjà mentionnés, il y a eu le Plan Marshall, mais il y a eu aussi l'hostilité et la traîtrise. Dans ce petit ouvrage, il évoque quelques "opérations" anti-françaises lancées au fil des ans par les Anglo-Saxons, et plus particulièrement l'opération "Catapult" (Mers-elKébir), plaie toujours ouverte, et l'opération "Torch" (le débarquement allié du 8 novembre 1942 en AFN) ; le soutien de nos "alliés" à la rébellion algérienne sera également évoqué.