Le dossier Saragosse - Bormann et gestapo Muller après 1945
VILLEMAREST (Pierre de)
27.00 €
Disponible en stock
Qui a protégé Gestapo-Müller, le chef de la police secrète nazie de 1933 à 1945, alors qu'il figurait en tête des listes de criminels de guerre à Nuremberg ? Car il n'est pas mort dans les ruines de Berlin lors de la défaite du Grand Reich.
Saviez-vous qu'un général du NKVD, qui fut ministre de la Sécurité de l'URSS auprès de Staline, "traitait" du cas Müller jusqu'en 1951 ?
Saviez-vous qu'une autre tête de liste à Nuremberg, Martin Bormann, l'éminence grise de Hitler, a été lui aussi mystérieusement protégé après la guerre ?
Saviez-vous qu'un réseau secret pourvu de moyens radio a fonctionné jusqu'en 1948 entre la Bavière et l'Espagne, et qu'en France, à Montpellier, Tarbes, Pau, des Français obéissaient à son chef d'orchestre, Martin Bormann ?
Officier de renseignement, l'auteur de cet ouvrage est le seul spécialiste à l'avoir rencontré en 1949, lorsque Bormann s'exilait définitivement en Amérique du Sud, où il est mort en 1959. Mais, pour éviter toute controverse, l'auteur s'efface ici derrière les archives inédites américaines, soviétiques, est-allemandes (de la Stasi), tchèques, et derrière les confidences de plusieurs dirigeants des services d'espionnage de Berlin à Prague, de Prague à Varsovie, Bruxelles, Buenos-Aires, après avoir longuement enquêté en Europe centrale, Espagne, Amérique du Sud, et plongé dans les secrets de l'Europe occupée par l'Union soviétique.
Grand reporter, Jon Swain écrivait en 1996 dans le Sunday Times, au vu des archives de l'auteur, qu'elles surprendraient bien du monde s'il les publiait. Déjà, en 1995, le magazine allemand Focus le citait en référence à propos de Müller et de son véritable passé. Ainsi va l'Histoire réelle, en parallèle à l'Histoire officielle. 
Résistant dès l'automne 1940, membre depuis sa création en 1954 de l'Amicale des anciens des services spéciaux de la défense nationale, Pierre de Villemarest est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages, dont - A l'ombre de Wall Street - complicités et financements soviéto-nazis, et GRU, le plus secret des services soviétiques, 1918-1988, qui a été traduit en chinois et en polonais. Depuis trente ans, il dirige une Lettre d'information confidentielle, qui traite des dessous des événements contemporains, avec des abonnés dans dix-huit pays.