De A comme Allen à W comme Wayne. Une histoire passionnée des ´singing cow-boys´
SANDERS (Alain)
20.00 €
Disponible en stock
Ils s'appelaient, excusez du peu, Roy Rogers, Gene Autry, Patsy Montana ou John Wayne.
Les "Singing Cowboys", les cowboys chantants, ont marqué - des années 30 aux années 50 - aussi bien le monde de la chanson westernienne que celui du cinéma.
Les thèmes des films dans lesquels apparaissent les singing cowboys étaient souvent les mêmes : défense d'un ranch ou d'une petite ville contre des bandits, protection de la veuve et de l'orphelin, intervention du beau cowboy qui, à la fin de l'épisode, partait dans le soleil couchant avec - ou sans - la jolie jeune fille.
Une autre époque ? Pas vraiment? Et l'on a tous dans le coeur cette séquence de Rio Bravo où, dans le bureau du shérif, Ricky Nelson, John Wayne, Dean Martin et Walter Brennan entonnent Rio Bravo et My Rifle, me Pony and Me.
Mais tout décolle vraiement dans les années 30. A partir du moment où les chansons deviennent parties intégrantes des westerns. On porte au compte de l'une de ces cowboys-stars, Ken Maynard, le crédit de ce mariage - entre les films de cowboys et les chansons du même métal.
"Le singing cowboy, est devenu une institution. Il est la dernière incarnation d'un idéal américain : le cowboy bagarreur, simple et travailleur, en tant que héros moral. Après tout, les sales types ne chantent pas." (Robert W. Philipps, auteur de Singing Cowboys Stars, 1994).