La Capture - De Gaulle à Douaumont 2 mars 1916
AMIOT (Yves)
18.00 €
Disponible en stock
A trois reprises durant son existence, Charles De Gaulle a rompu le combat. Les deux dernières fois, en 1946 et en 1969, c'est sur le terrain politique qu'il a renoncé à une partie qui, si elle était compromise, ne pouvait passer pour désespérée. Une telle attitude n'a pu qu'en surprendre beaucoup car celui qui s'est imposé comme guide ne saurait se dérober par la suite sans contredire sa vocation et altérer son image, même et surtout si l'une et l'autre s'étaient voulues consacrées par l'Histoire.
Ne serait-ce pas alors, dans le premier des trois grands échecs qu'a connu De Gaulle -lorsque le 2 mars 1916 il fut capturé devant Verdun- que se trouve, pour partie du moins, la clé d'un comportement aussi déconcertant ? Lescirconstances mal connues de l'affaire, les différentes versions qui en furent données, le silence que le général conserva toujours à son sujet ont rendu difficile d'en évaluer l'influence sur sa démarche ultérieure. Ce livre tente d'y parvenir, en s'appuyant sur l'étude critique d'un ensemble de documents -dont l'un au moins est inédit- pour procéder à une reconstitution plausible de ce drame et pour en dégager la signification à l'égard de celui qui en fut la victime.