L´action au crible de la charité
LOUBIER (Adrien)
15.00 €
Disponible en stock
Que faire ? Comment agir ? Quelle action mener pour améliorer ce monde en décadence, pour restaurer l'ordre social et politique ? Et que de gaspillage dans des activismes où le mouvement et l'agitation ont remplacé les réflexions préalables et nécessaires.
A ces questions va répondre le livre que vous tenez en mains. C'est un traité de la reconstruction de la Cité, et par voie de conséquence, du salut de votre âme.
En effet, l'objectif que doit poursuivre tout catholique n'est-il pas de se sauver en construisant l'ordre social chrétien à tous les échelons de la Cité ? "Garde ton baptême d'une manière irréprochable" recommande le rituel ! Il s'agit par conséquent de faire en sorte que ce qui se dit particulièrement des actes de l'homme, tant physiques qu'intellectuels, soit conforme à cet amour par lequel nous aimons Dieu comme notre souverain bien, et à l'amour que l'on a pour le prochain en vue de Dieu.
"Qui caritatis vinculo, cum Patre nectis Filium : Et nos amoris mutui, arctis coapta nexibus" (vous qui êtes l'amour éternel du Père et du Fils, et qui les unissez par cet amour, unissez-nous les uns aux autres par le lien étroit d'une charité mutuelle) nous rappelle chaque dimanche l'hymne à Tierce.
Ainsi, en se fondant sur les principes qui commandent aux oeuvres de charité spirituelles et temporelles, Adrien Loubier démontre remarquablement que toute action posée par un catholique pour restaurer la Cité, doit être ordonnée selon les principes de la vérité, de la charité et de l'autorité. Pour ce faire, il s'inspire des nombreux enseignements de la vie de Notre-Seigneur Jésus-Christ, et des exemples tout aussi abondants fournis par l'Histoire Sainte. Le Verbe incarné, vrai Dieu et vrai homme, ne fut-il pas à ce propos Le premier et L'unique modèle à faire passer l'action dans le prisme de la charité ?
A quoi sert de passer l'action au crible de la charité ? Adrien Loubier apporte à cette grave question des réponses limpides permettant notamment d'apprendre à discerner entre le bon et le mauvais ange, entre la Croix et l'esprit du monde, ou entre ses devoirs et ses droits ; et donc de retrouver les vrais critères d'une véritable efficacité. En achevant son Discours sur l'Histoire Universelle, Bossuet écrit : "Vous connaîtrez aisément où est la solide grandeur, et où un homme doit mettre son espérance." en d'autres termes ne s'agit-il pas de fonder l'action sur la prière, de confier à Dieu ses suites et de la soumettre à l'épreuve de la charité ? L'éloge et l'exégèse des trois vertus théologales forment ainsi la charpente de ce livre, théorique autant que pratique, brillant code du Salut de l'âme et de la reconstruction sociale, utile et accessible à tous.