Le peuple-roi - Une lutte à mort entre Orient et Occident
MALYNSKI (Emmanuel Comte de)
23.00 €
Disponible en stock
Il est un peuple qui n est pas politiquement une nation qu'on appelle juive, mais qui fait partie, depuis deux mille ans, de la structure inter-anatomique de chaque nation, sans cesser pour cela d 'être, un seul et même peuple, qui se dit "Peuple-Roi".
Il est en lui-même une véritable nation, plus solidaire, plus unie et plus exclusivement nationaliste que les autres.
Il est même plus qu'une nation, car c'est une race, un clan, une secte et, dans certains pays, une classe à part.
Ces caractères lui permettent de se travestir avec le maximum de déloyauté, selon les besoins de sa cause, avec l'étoffe de tous les drapeaux. 
Et la démocratie est née du mariage contre nature du judaïsme oriental avec des agents de mutinerie occidentaux.
Mais qu'est-ce alors que la démocratie ? Que veut signifier ce mot-fétiche, autour duquel on ne cesse d'ergoter depuis deux cents ans et surtout depuis 1914 ?
La Démocratie est très visiblement la négation de la liberté, de l'égalité et de la fraternité On les chante, dans tous les pays du monde, en sens diamétralement inverse du degré de démocratisation de ces pays.
Il ne faut pas se borner à dire que la démocratie est une application maladroite et imparfaite de ses axiomes élevés (liberté etc.), car on pourrait répondre que l'idéal est sur cette terre difficile à atteindre, que la démocratie n'étant qu'humaine participe des imperfections inhérentes à l'humanité, qu'il faut lui accorder du temps et tenir compte de ses bonnes intentions et de ses aspirations sublimes, qu'elle n'est capable de réaliser que lentement et progressivement depuis Robespierre jusqu'à Lénine.
Ce qu'il faut dire c'est qu'elle est le pervers levier de la conjuration mondiale contre toute civilisation.
(in Malynski, Le Peuple-Roi, passim).