La mystique du fascisme dans l´oeuvre de Robert Brasillach
TAME (Peter D.)
28.00 €
Disponible en stock
L'étude du fascisme de Robert Brasillach est l'oeuvre d'un universitaire anglais, actuellement titulaire de la chaire de littérature française à l'Université royale de Belfast. Cette étude est celle d'un homme qui n'est ni un apologiste ni un partisan, mais qui, par son âge et sa nationalité, n'a pas été engagé dans les discordes politiques provoquées par la Deuxième Guerre mondiale. L'examen de l'oeuvre de Robert Brasillach l'a conduit à cette conclusion que le fascisme n'a pas été pour Brasillach une doctrine politique, mais une attitude devant la vie. Dans l'idéal des fascistes Brasillach était sensible à des qualités humaines, le courage, la discipline, la fidélité, le sacrifice. L'auteur montre, en revanche, combien il était indifférent aux doctrines, celle du fascisme italien aussi bien que celle du national-socialisme. Il n'a connu des expériences fascistes que l'énergie et la force qu'elles ont données à leur peuple. Sa position politique pendant la période de l'occupation n'a pas été celle d'un idéologue, elle lui a été dictée par les circonstances, ou, du moins, par ce qu'il connaissait des circonstances. L'auteur conclut que Robert Brasillach a vu surtout dans la réconciliation franco-allemande un moyen de servir son pays dans une période tragique en même temps qu'une politique nécessaire à la défense de l'Europe dans l'avenir.