Mémoires de Prison
TANGARI (Katharina)
18.00 €
Disponible en stock
L'interrogatoire au Tribunal de Znaïm était terminé. Des policiers m'emmenèrent dans une voiture de police, pour une destination qui m'était inconnue, mais qui ne pouvait être qu'une prison. Le soir était tombé, bientôt les lumières de Znaïm disparurent. Nous roulions sur une grand-route sans éclairage et je pensais: peut-être m'emmènent-ils à Prague? Cependant, environ une heure après, les lumières d'une grande ville se rapprochèrent.  

Slavinka ne devait plus rester longtemps dans notre cellule. Les fins d'après-midi furent pour Slavinka et moi les meilleurs moments de ces derniers jours. Nous avions de longues conversations.  

Il n'y avait pas de temps à perdre. "- En tchèque nous disons : un travail accompli pour Dieu est un BON TRAVAIL", ajouta-t-elle en chuchotant. Doucement elle tira le rideau de plastique. Nous nous tenions debout devant le robinet. Je l'ouvris, Heidi se baissa et je la baptisai AU NOM DU PERE, DU FILS ET DU SAINT ESPRIT ! Nous vivions des instants d'une grâce intense, de la GRACE DE DIEU ! Heidi avait de la peine à saisir que son vœu s'était réalisé. "- Suis-je vraiment baptisée ?" demanda-t-elle tout bas. "- Oui, Heidi, tu es vraiment baptisée autant qu'il est possible dans cette cellule. REMERCIONS DIEU !"