Antihumanisme intégral ? l´augustinisme de Jacques Maritain
THIEULLOY (Guillaume de)
13.00 €
Disponible en stock
Jacques Maritain fut l'un des principaux écrivains de la renaissance thomiste au XXè siècle.
Socialiste dans sa jeunesse, le philosophe se convertit sous l'influence de Léon Bloy, puis se rapprocha de l'Action française, dont il s'éloigna avec fracas lors de la condamnation pontificale. Mentor des "non-conformistes des années trente", il quitta la France en 1940 et ne revint des États-Unis que pour diriger l'ambassade de France près le Saint-Siège, avant de se retirer chez les Petits Frères de Jésus où il mourut en 1973.
Cet homme au parcours atypique élabora une pensée politique subtile et passionnante, parfois fort éloignée du néo-thomisme, où se mêlent subordination stricte du pouvoir temporel au spirituel et apologie de la sécularisation et de la liberté religieuse.
Guillaume de Thieulloy explore ici un pan méconnu de la pensée de ce grand écrivain trop oublié : ses sources augustiniennes, vigoureusement hostiles à l'humanisme et méfiantes à l'égard des réalités naturelles.
La collection Questions disputées : saint Thomas et les thomistes, veut offrir, en évitant une technicité excessive, un libre espace à la discussion autour de la tradition thomiste afin d'ouvrir celle-ci, d'une manière formatrice et stimulante, à un public élargi. 
Guillaume de Thieulloy, 32 ans, a soutenu à l'EHESS sa thèse de sciences politiques en 2002, qui a été honorée du prix Raymond Aron. Il est l'auteur du Chevalier de l'absolu, essai sur la pensée politique de Jacques Maritain paru chez Gallimard.