Libéralisme-socialisme. Deux frères ennemis face à la doctrine sociale de l´Eglise
GUILLEMAIND (Benjamin, sous la direction de)
19.00 €
Epuisé
Dictature de l'argent, chômage, déracinement des hommes et des entreprises, renversement des valeurs, avenir de l'espèce menacée, surabondance provocante, pauvreté scandaleuse, alimentation frelatée. tous ces méfaits éclatent au grand jour sur toute la surface du globe.
L'intervention de l'Etat centraliste, jacobin et socialiste détruit la responsabilité personnelle et tout esprit d'initiative. Il réduit un homme planifié à l'état de machine à produire et à consommer.
La cause première ? l'idéologie libérale qui place la liberté économique au centre de tout et au service d'une finance anonyme et vagabonde. Tel Janus à deux visages, l'un et l'autre système donnent l'illusion de s'opposer. Ils relèvent en fait d'une même conception individualiste de l'homme qui transforme le monde du travail en une jungle impitoyable ou en une immense caserne et isole l'homme de ses communautés naturelles : famille, métier, village, province. et tue les solidarités organiques à échelle humaine.
"La condition humaine est ainsi placée entre ces deux pôles : l'universel et le particulier en tension vitale entre eux. les hommes sont poussés à se sentir membres d'une seule grande famille et ils le sont. Mais à cause du caractère historique concret de cette même nature, ils sont nécessairement attachés de manière plus intense à des groupes humains particuliers, avant tout à la famille, puis aux divers groupes d'appartenance." (Jean Paul II - Discours à l'ONU le 5 octobre 1995)
Ce livre veut faire écho à la préoccupation de Jean Paul II. Il présente les remèdes offerts par une conception chrétienne de l'homme pour rétablir une économie à visage humain. A partir de la pratique économique vécue, il propose de revenir aux bienfaits de l'économie locale, à la chaleur de l'entreprise familiale et de restaurer des espaces "d'autonomie et de souveraineté".  
Réunis par Benjamin Guillemaind, inspiré par 40 ans de vie artisanale à la défense des valeurs qu'elle représente, six auteurs, engagés à des titres divers dans la vie professionnelle ou sociale, ont chacun abordé un thème spécifique (propriété, syndicalisme, monnaie.) à l'écoute la plus fidèle de l'enseignement de l'Eglise, pour tenter de redresser une économie à la dérive.