Histoire complète de l´idée messianique chez le peuple d´Israël
LEMANN (Mgr Augustin)
29.00 €
Disponible en stock
"Lorsque le Christ, Fils de Dieu, se présentera, si la majorité des Juifs, nonobstant les attentions et les précautions divines, se trouve dans des dispositions hostiles à son égard, c'est que Satan, secondé par les passions de leur coeur, aura en partie réussi dans l'exécution de son plan. Il aura perverti le peuple que Dieu s'était choisi, en dénaturant ses oracles, en faussant ses espérances, en abaissant la grande figure du Libérateur qu'il attendait aux propositions grossières d'un roi charnel, dont la mission devait se borner à lui donner une revanche sanglante sur les Gentils dont Dieu s'était servi pour le châtier de ses infidélités, et à soumettre par les armes l'univers entier." Voilà en quoi Satan aura réussi. Le peuple d'Israël séduit par lui aura eu le malheur de méconnaître et de crucifier le Christ. Mais, comme le dit saint Paul, la chute de ce peuple sera devenue l'occasion du salut du monde et sans qu'il s'en doutât, Satan, le grand coupable, aura par l'exécution de son plan, abouti à l'oeuvre de la Rédemption" (R. P. Monsabré). 

Image de la couverture : Au portail sud de l'antique Cathédrale de Strasbourg, dit portail l'Horloge, se trouvent deux statues symboliques : L'une, le front ceint d'une couronne royale et d'un port majestueux, a les yeux bien ouverts et porte à la main usa drapeau également enroulé autour d'une hampe surmontée d'une croix, une hampe droite, bien entière. L'autre, un épais bandeau sur les yeux, tient à la main un drapeau enroulé autour d'une hampe brisée dont le bout a la forme d'une lance. De ces deux statues, la première symbolise l'Église ; la seconde représente l'ancienne Synagogue.