Pie XII, le pape outragé. Suivi de Bonne nuit Très Saint Père
CURVERS (Alexis)
21.00 €
Disponible en stock
. La trahison est venue, Très Saint-Père. Les disciples sont en fuite ou réduits au silence, et votre grande ombre blanche, exténuée, harcelée de toutes parts, marche seule sur le calvaire d'outre-tombe et de cauchemar où se sont postés vos ennemis. Le spectacle est si honteux et si horrible que vous avez raison de fermer les yeux, à l'exemple du Christ aux outrages de Jérôme Bosch qui est au musée de Gand. Les yeux des bourreaux qui l'escortent ont beau s'écarquiller dans toutes les grimaces de l'hypocrisie et de la férocité, ils ne comprennent absolument rien à ce qui se passe. Ces cruels et ces perfides littéralement ne savent pas ce qu'ils font. Leur regard stupide est fixé sur le vide. Seul le Christ courbé sous la croix, voit tout et comprend tout. Mais sur le voile de Véronique, l'Image éternelle s'est imprimée. Elle a, ici, les yeux grands ouverts et tranquilles. Son regard a déjà vaincu les ténèbres et répand sur nous la lumière du pardon.