Sainte Radegonde. Princesse barbare et reine de France
NANTEUIL (Jacques)
25.00 €
Disponible en stock
C'est en prisonnière que la quatrième épouse du roi Clotaire 1er arrive en France. Fille du roi de Thuringe, elle fait partie du butin que les Thuringiens doivent verser aux Francs après une défaite. Élevée avec les autres filles de l'entourage royal, Radegonde approfondit sa culture et sa foi. Après une vaine tentative de fuite, Radegonde épouse Clotaire vers 540. Face à ce roi barbare, elle va se révéler être une des plus remarquables figures de l'époque mérovingienne. Profondément religieuse, Radegonde entreprend de faire changer son époux, mais l'assassinat du frère de la souveraine par Clotaire brise toute ses illusions.
Elle décide de se consacrer à Dieu, crée des communautés religieuses et en 550, s'installe à Poitiers où elle fonde le monastère de Sainte-Croix. La vie de Radegonde illumine le siècle et, déjà de son vivant, la légende s'empare d'elle. Princesse sainte, amie des plus grands, comme le célèbre Grégoire de Tours, elle meurt le 13 août 587.
Canonisée peu après, sa châsse, conservée à Poitiers, devient un lieu de culte durant plusieurs siècles.
(Les Reines de France, Dossiers secrets de l'Histoire, spécial n°2).
"Il y a deux façons de concevoir un livre d'histoire : comme une leçon récitée, comme une suite d'images d'Épinal, en jugeant sans chercher à se poser des questions. ou alors, à travers témoignages et récits, à l'aide de documents restés inédits ou occultés par certains, de se forger une opinion libre et indépendante. 
À l'aide de témoignages et de souvenirs souvent inédits, d'archives restées inexplorées, cette collection se veut une incessante remise en cause des événements du passé". Philippe Randa