Le Ciel en colloque avec Marie-Julie Jahenny
ROBERDEL (Abbé Pierre)
19.00 €
Disponible sous peu
Ce livre est extrait du seul dossier des extases de Marie-Julie Jahenny, laissé par les frères Charbonnier. Dans les années qui ont suivi la mort de la Stigmatisée de Blain, au diocèse de Nantes, en 1941, sa confidente et amie, mademoiselle Trioullier, gémissait sur la perte irréparable du dossier constitué par les deux frères. Le
Seigneur n'a pas permis la disparition définitive de ces documents : 200 extases environ qui sont les textes originaux, non retouchés, notés au crayon aussi rapidement que Marie-Julie les prononçait dans l'extase. Ils datent de la grande période, la plus intéressante, où l'extatique était sourde, aveugle, paralysée et muette, en dehors de l'extase. Aujourd'hui, comme au temps de Jésus, Dieu a envoyé sur terre des avertissements graves. Plus que jamais, il a présenté à son peuple l'éclat de sa justice et sa miséricorde. Il l'avertit que le temps présent marche sur sa dernière roue, prête à se rompre, tant elle marche vite dans ses annonces. Le Seigneur s'est servi de sa servante pour prévenir son peuple des affreuses ténèbres. A l'époque de ses premières révélations, elle n'a pas vu aussi bien qu'aujourd'hui. Ce qui s'y ajoute est effrayant.
"Priez, mes enfants , priez, priez ; il n'y a plus d 'autre remède ; il n'y a plus d'autre espérance. Si,jusqu'ici, une lueur d'espoir a lui, à travers les nuages épais et sombres, cette lumière va s'éteindre par ce qui se prépare. Le monde fait un pas de plus vers l'abîme, un pas sans retour : tout s'approfondit pour des jours de douleurs, jours longs par leurs maux intolérables, longs par leur affreuse frayeur et la destruction du peuple. Ce royaume (de France) ne conservera qu'une poignée de monde planté si loin à loin, que les sifflements des voix les plus fortes ne pourront s'entendre sur cette terre de désolation. Les justes auront pour arche de protection
les Coeurs de Jésus et de Marie". (Extase du 19 janvier 1881).