Le livre noir de la psychanalyse - Vivre, penser et aller mieux sans Freud
MEYER (Catherine)
25.20 €
Disponible en stock
Lors de sa parution en 2005, Le Livre noir de la psychanalyse a suscité une polémique sans précédent : levée de boucliers médiatiques, avalanche de tribunes et de protestations.
Malgré le tir de barrage des gardiens du temple freudien, ce livre est devenu un best-seller en France et à l'étranger. Car les questions qu'il soulève sont rudes et ne se réfutent pas d'un trait de plume : Freud a-t-il menti sur ses résultats ? La psychanalyse guérit-elle ? Pourquoi continue-t-elle de culpabiliser tant de mères, notamment celles des enfants autistes ? Faut-il éduquer les enfants comme si le complexe d'Oedipe était une vérité établie ? Nos rêves et nos actes ont-ils tous un sens caché ? Pourquoi une telle hégémonie de la psychanalyse en France alors que son recul est spectaculaire à l'étranger ?
Ouvrage international, Le Livre noir de la psychanalyse s'est imposé comme la référence de la critique du freudisme.
Cette nouvelle édition abrégée comporte les ajouts suivants : le récit de la genèse du Livre noir et de sa sortie mouvementée - des révélations sur la double vie de Freud, l'analyse de la diabolisation comme mécanisme de défense des psychanalystes, l'évolution du statut de psychothérapeute et de leur formation, le revirement à 180 degrés des psychanalystes sur l'autorité parentale. 
Catherine Meyer est ancienne élève de L'Ecole normale supérieure. Mikkel Borch-Jacobsen est philosophe, historien de la psychanalyse et professeur à l'Université de Washington. Jean Cottraux, psychiatre honoraire des Hôpitaux, et chargé de cours à l'Université Lyon 1. Didier Pleux, docteur en psychologie, directeur de l'Institut français de thérapie cognitive. Jacques Van Rillaer, professeur émérite de psychologie de l'Université de Louvain-la-Neuve, Belgique.