Le chant du silence - Roman
VOGUE-ROHAN CHABOT (Marguerite de)
18.29 €
Disponible en stock
C'est une histoire pas comme les autres que celle de la vive et charmante Antonella, orpheline d'un père italien et d'une mère française. Jusqu'où la mènera sa passion de la musique ? Celle-ci contrarie sa grand-mère qui la veut rivée à un ordinateur sur lequel elle tape rageusement.
Grâce à son ami Hugues, Antonella rejoint le choeur Ars Viva dont le chef charismatique, Paul Hamy, fascine et terrorise les choristes. Ceux-ci à la fois s'aiment, se soutiennent, se taquinent, se jalousent. Il y a Myriam qui étouffe de dépit, Hugues le séducteur, le peintre Silvère, amoureux d'Antonella (et qui veut faire son portrait en jaune), le gros Thierry, farceur impénitent , tout un groupe d'amis qui devient vraiment sa famille.
Antonella survivra-t-elle à une trahison (qui pourrait la briser ? Où trouvera-t-elle l'appui qui lui permettra de ne pas sombrer ? Chez ses cousins italiens dont le bouillant accueil, dans le Piémont, la relance sur la piste de documents perdus concernant Schubert et son arrière-grand-père ? Dans la modeste demeure vendéenne où plongent les racines qui nourrissent sa Foi ?
L'amour - mais quel amour ? - aura-t-il le dernier mot ?
On glane, çà et là, au cours de cette histoire qui vous emporte de Paris en Italie, en Vendée, ces grains d'humour, de fantaisie, de poésie qui donnent à la vie sa saveur. 

Ce sixième roman de Marguerite de Vogüé-Rohan Chabot confirme son souci de dire légèrement des choses gravC'est une histoire pas comme les autres que celle de la vive et charmante Antonella, orpheline d'un père italien et d'une mère française. Jusqu'où la mènera sa passion de la musique ? Celle-ci contrarie sa grand-mère qui la veut rivée à un ordinateur sur lequel elle tape rageusement.
Grâce à son ami Hugues, Antonella rejoint le choeur Ars Viva dont le chef charismatique, Paul Hamy, fascine et terrorise les choristes. Ceux-ci à la fois s'aiment, se soutiennent, se taquinent, se jalousent. Il y a Myriam qui étouffe de dépit, Hugues le séducteur, le peintre Silvère, amoureux d'Antonella (et qui veut faire son portrait en jaune), le gros Thierry, farceur impénitent , tout un groupe d'amis qui devient vraiment sa famille.
Antonella survivra-t-elle à une trahison (qui pourrait la briser ? Où trouvera-t-elle l'appui qui lui permettra de ne pas sombrer ? Chez ses cousins italiens dont le bouillant accueil, dans le Piémont, la relance sur la piste de documents perdus concernant Schubert et son arrière-grand-père? Dans la modeste demeure vendéenne où plongent les racines qui nourrissent sa Foi ?
L'amour - mais quel amour ? - aura-t-il le dernier mot ?
On glane, çà et là, au cours de cette histoire qui vous emporte de Paris en Italie, en Vendée, ces grains d'humour, de fantaisie, de poésie qui donnent à la vie sa saveur.  

Ce sixième roman de Marguerite de Vogüé-Rohan Chabot confirme son souci de dire légèrement des choses graves et de fournir, sans insister, des éléments de réflexion qui sont de tous les temps.