Templiers et Hospitaliers en Quercy - Commanderies et prieurés sur le chemin de N-D de Rocamadour
JUILLET (Jacques)
27.00 €
Disponible en stock
Au XIIe siècle, Templiers et Hospitaliers ont fondé en Haut Quercy quatre importantes commanderies : Le Bastit du Causse, Sainte-Marie de Cahors, La Salle Durbans, La Tronquière, chacune avec ses dépendances en de nombreuses localités du Lot ; Ces établissements agricoles et artisanaux étaient voués à l'hospitalité : il s'agissait d'accueillir, loger, nourrir et souvent soigner les pèlerins de la chrétienté occidentale en route pour les grands sanctuaires : Saint-Jacques de Compostelle, mais aussi plus près de nous le Puy, Conques, Rocamadour, Moissac.
Rigoureusement organisées et hierarchisées, dirigées par des hommes de caractère, ces vastes exploitations agricoles surent développer une politique de production diversifiée et efficace. Les commandeurs partagèrent souvent le pouvoir politique avec les seigneurs laïques locaux. Le rôle des commanderies dans la structuration du pays et dans sa maturation religieuse fut donc très important et reste encore perceptible ici et là en Quercy.
Unique en France, un grand prieuré de Dames Maltaises fut créé à l'Hôpital-Beaulieu ; sainte Fleur, la sainte du Quercy, y vécut. L'auteur dresse un tableau d'ensemble de ce monde de chevalerie et donne quelques clés pour en repérer les traces, en retrouver les vertus et en ranimer le sens.