Le mystère d´Israël et la tentative de judaïsation du catholicisme
GRANVILLE (Jean-Daniel)
7.50 €
Disponible en stock
Nul ne peut se dissimuler que de grands efforts sont faits aujourd'hui en vue de faire admettre aux catholiques une sorte de banalisation du judaïsme par le biais d'un oecuménisme ultra-libéral.
Des prises de position, notamment celle de l'archevêque de Paris, et l'exploitation qui en est faite par les media ont ravivé la querelle plus ancienne qui se fit autour de la déclaration conciliaire Nostra Aetate sur les religions non chrétiennes, dans laquelle était exposée la nouvelle attitude des signataires face au judaïsme.
Un document récent, publié par la Commission pontificale pour les rapports religieux avec le judaïsme, invitait les catholiques à "préparer le monde à la venue du Messie en oeuvrant ensemble pour la justice sociale, le respect des droits de la personne humaine et des nations, pour la réconciliation sociale et internationale". Elle souhaitait que la catéchèse éduque "de façon concrète les jeunes chrétiens à des rapports de coopération avec les juifs allant au-delà du simple dialogue".
Déjà Pierres vivantes avait préparé les enfants à la pratique d'un oecuménisme indifférentiste entre les diverses religions monothéistes sous le prétexte qu'elles adorent un Dieu unique : "Ceux et celles qui reconnaissent qu'Abraham est "le Père des croyants" sont très nombreux ; ce sont les juifs, les chrétiens et les musulmans" (p.14).
Tout récemment, le 2ème dimanche après Pâques 1986, le pape Jean-Paul II a effectué une visite à la synagogue de Rome et au mois d'octobre, à l'initiative du pape, une réunion de toutes les confessions religieuses doit se tenir à Assise. On ne peut manquer de relever ces faits d'une importance sans précédent dans les relations du catholicisme et des autres religions, y compris le judaïsme.
Autant de paroles, autant de textes, autant d'actes qui amènent le chrétien à se poser quelques questions sur ce qu'il peut considérer comme une tentative de judaïsation du catholicisme. Le but de cette étude est de répondre à ces questions.