L’abbé Louis Coache - Le combat pour la foi
TERRIEN (Jacques)
18.00 €
Disponible en stock
Dans l'euphorie générale qui accompagna le Concile (1962-1965), il ne faisait pas bon voir clair. D'entrée de jeu les éventuels "prophètes de malheur" avaient été vilipendés en haut lieu et gare à celui qui aurait émis quelque doute sur l'harmonie des lendemains qui promettaient de chanter très fort. Son sort était celui du prophète Michée qui seul fut frappé, mis en prison et au pain sec et à l'eau d'affliction pour avoir refusé de faire chorus avec les quatre cents faux prophètes qui annonçaient la victoire à Achab (II Chrono XVIII 4-27).
Quant à faire barrage à la formidable machine à écraser la Tradition qui se mettait en place, pour y songer, il fallait une sagacité et un courage dignes du colonel Driant qui, devant l'incurie du commandement, essuya, à l'orée de la bataille de Verdun, le plus grand bombardement de l'Histoire, permettant aux arrières de s'organiser enfin, et laissant l'ennemi stupéfait de trouver encore, après un tel matraquage, une poignée de survivants et une résistance victorieuse.
Monsieur l'abbé Coache fut un héros discret, infatigable et particulièrement efficace de ce combat pour la survie de la foi catholique dans cette apostasie sans précédent, accélérée par ce Concile dans lequel Mgr Lefebvre voyait une troisième guerre mondiale, de loin la plus meurtrière.
M. l'abbé Jacques Laguérie