Un réfractaire téméraire sous l´Occupation (1940-1944)
BOISSY (Raymond)
27.00 €
Disponible en stock
Sommaire :
Préambule sur les mystères de la vie - Le tabouret - Mon atelier de peintre - La glace murale - Le prêtre et le moustique - En souvenir de Charles Péguy - Le caporal allemand au Front - Les maladies vénériennes - La Corrèze sauvage - L'avant-guerre - Chauffeurs de taxi - Les élections - Le dernier voyage - L'école - La Planche - La SFR, Société française d'électricité - Le beau Lulu - L'exode - Le combat que j'ai failli faire - Réfugiés en Corrèze - Retour à Levallois - Sauna clandestin - Le pain blanc - Les flageolets - La carte de tabac - Le plomb - Les pigeons - Les escroqueries - Les punaises - Les souris - Les cèpes - Le tabac belge - Les bas de soie - Les bombardements - Les lapins sous les bombardements - Les lapins sucrés - Le Saint-Bernard - Un château pour chiens - Les vieux vêtements - Les souliers - Les couvertures de soldat - Le manteau de cocher de fiacre - Le vélo - La vie s'organise - Beurre, oeufs, fromage - La restauration - Les jardins - Les bars - Le gaz - L'électricité - Les cours de danse - L'harmonica - Gloriot - Chapeau Vert - Totoche - Le cousin Henri - Les dindes - Secrétaire de Henri - Travailleurs en Allemagne - Retour en Corrèze - Le four à pain - Un troc organisé - La mort du cochon - Les bals - Les vieux métiers - La vie en Corrèze - Une énorme bêtise - Le contrôle - Second retour à Levallois - Magasinier chez Chapron - Le piège - Le meilleur peintre - Le commencement de la fin - La main d'acier - Folle escapade en Normandie - Nonancourt - Voyage à Nantes - Retour vers la vie normale - Inspecteur de police - L'Ambassadeur du Reich - Les Français prisonniers en Allemagne - Les militaires - Les travailleurs civils - En attendant la Libération - L'enveloppe - Retour des prisonniers - Destin parfois cruel - Otto Abetz - Le beau Lulu - Un STO - Chapeau Vert - Totoche - Mon ami Georges, soudeur à la SFR - Mon cousin Henri - Un mobilisé - D'autres - Notre gendarme - Le règne du rutabaga - Tardives méditations - Illustrations
"Il y a deux façons de concevoir un livre d'histoire : comme une leçon récitée, comme une suite d'images d'Épinal, en jugeant sans chercher à se poser des questions. ou alors, à travers témoignages et récits, à l'aide de documents restés inédits ou occultés par certains, de se forger une opinion libre et indépendante. 
À l'aide de témoignages et de souvenirs souvent inédits, d'archives restées inexplorées, cette collection se veut une incessante remise en cause des événements du passé". Philippe Randa