En attendant la fin T2 - Jésus trahi par les siens
COACHE (Abbé Louis)
-74 %
23.45 €
6.00 €
Disponible en stock
Saint Pie X, dans l'encyclique Pascendi, avait profondément analysé le Modernisme, cette nouvelle "hérésie à mille têtes" (car elle s'attaque à toutes les vérités de notre sainte Religion) qui jetait alors, subrepticement, ses premiers venins ; elle rentra sous terre mais pour mieux s'enraciner. Au moment propice, profitant du libéralisme de la société d'après la guerre mondiale, de la disparition du Pasteur angélique et de l'avènement d'un pape débonnaire, peu perspicace et très libéral, les ennemis de l'Eglise, infiltrés dans son sein jusqu'aux plus hautes charges, réapparurent et jetèrent le masque pour détruire les bases doctrinales et spirituelles du catholicisme ; ils le firent d'abord à pas feutrés et puis finalement effrontément. Rappelons-nous que le Modernisme est un mensonge en lui-même, un mensonge cynique. Il trompe pour tromper (et beaucoup de prêtres qui croient "obéir" et adoptent avec zèle les nouvelles formes liturgiques ou pastorales sont les premiers abusés). A la Foi, fides, il substitue une autre foi, humaine ; il est donc perfide, il trahit la Foi (per-fide). Saint Pie X l'a longuement et clairement démontré : son but est de détruire l'Eglise ; il est l'ennemi de l'Eglise par l'intérieur et par des méthodes aussi cynique que son dessein. Les mensonges de cette Nouvelle Religion sont ici exposés, sur tous les plans, à tous les degrés, dans tous les domaines : Jésus trahi par les siens. On y verra que l'enseignement doctrinal et moral, la liturgie, la pastorale, tout est corrompu ; et cette corruption vient surtout de la trahison des Evêques, des clercs et des mensonges colportés, avec l'intelligence du mal, par toute la presse dite catholique. Ce volume est, en quelque sorte, la preuve de la forfaiture.